L’optimisme, le cultiver c’est l’adopter

Réchauffement climatique, crise économique, chômage, émissions de télé-réalité et cette fichue machine à café qui ne fonctionne pas dans la salle de pause.…peu de raison, à priori de cultiver un optimisme béat comme le ferait Pangloss dans Candide (Voltaire.) Face au quotidien, les comportements sont différents :

Il y a celles et ceux qui voient le vase à moitié vide et les autres qui le voient à moitié plein.

Il y a celles et ceux qui voient des obstacles liés à chaque situation et ceux qui les contournent et trouvent des solutions.

Selon vous, lesquels abordent le quotidien avec le plus de confort, de sérénité et de simplicité ? Lesquels ont cette capacité à aller de l’avant, à fédérer, à atteindre leurs objectifs ? Les OPTIMISTES !

Et vous, où en êtes-vous ? Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ?

Et si, en ce début d’année, nous prenions le temps de regarder de plus près cet état d’esprit lié à l’optimisme, et si nous prenions le temps de le cultiver et d’en comprendre les bénéfices ?

L’optimisme c’est quoi ?

Souvent relégué au rang de naïveté qui nous maintiendrait dans un monde bleu layette où tout va bien, où tout le monde est beau est gentil, l’optimisme n’a pas toujours bonne image. ERREUR !

L’optimisme a de nombreuses vertus pour notre équilibre personnel et professionnel.

Être optimiste c’est s’autoriser à envisager une tournure favorable des événements et éléments qui nous entourent.

Être optimiste c’est savoir prendre du recul, de la hauteur et tirer partie des expériences passées pour n’en garder que le meilleur (si si même les situations les plus m…édiocres permettent d’en tirer de belles leçons, promis).

L’optimisme permet non seulement d’avoir une meilleure santé physique et mentale, de mieux gérer son stress en le transformant en énergie positive mais aussi de bénéficier d’un meilleur confort émotionnel.

En somme, aborder la vie avec optimisme permet de construire l’avenir avec plus de sérénité, de cultiver une croyance plus forte pour les événements à venir et d’avancer, tout simplement.

Concrètement, l’optimisme est un style de vie qui induit :

  • Une capacité à relativiser les événements défavorables
  • Une confiance en l’avenir
  • Une capacité à célébrer ses victoires (congratulez-vous!)
  • Une plus grande satisfaction dans vos relations
  • Une volonté d’identifier et d’exploiter ses compétences

Travail et optimisme, un duo gagnant

Professionnellement, comme dans la vie personnelle, l’optimisme deviendra rapidement votre meilleur allié.

caret-down caret-up caret-left caret-right
Le saviez-vous ?

Les 5 avantages de l’optimisme au travail :

  • Dépassement de soi, motivation
  • Apprentissage
  • Evolution professionnelle
  • Bien-être, joie
  • Développement personnel

L’optimisme s’inscrit clairement dans une démarche globale de bien-être au travail et fait bien entendu écho à la qualité de vie au travail. Optimisme, dynamisme et motivation seront autant d’alliés dans votre vie professionnelle au quotidien.

Et en pratique ?

Très bien tout ça, mais comment devenir optimiste ?

Rassurez-vous, l’optimisme, ça se travaille, voici quelques exercices faciles à mettre en œuvre au quotidien. Munissez-vous d’un joli carnet et d’un crayon et suivez ces quelques conseils :

Les Bonnes Pratiques

Listez 3 gratitudes par jour

Qu’est-ce qui vous a rendu heureux aujourd’hui ? Qu’est-ce qui vous a touché, ému, amusé ? Cherchez bien, il y a forcément 3 événements pour lesquels vous pouvez avoir de la gratitude. Notez-les.

Réjouissez-vous

Nous avons tendance à ne retenir que les informations négatives au détriment des positives. Réjouissez-vous des petites et grandes choses qui vous entourent, SAVOUREZ-LES. Valorisez les exploits et non les échecs.

Appropriez-vous vos victoires

Mais oui cette victoire c’est à vous que vous la devez. Célébrez vos compétences, vos capacités et votre personnalité !

Analysez vos pensées

Des pensées négatives polluent nos esprits à longueur de journée. Idée pessimiste = attitude pessimiste.

Analysez vos pensées, prenez donc un peu de hauteur : « pourquoi ai-je cette idée négative ? Est-elle nécessaire ? Puis-je la transformer en une idée plus positive ? »

Convaincus ? Respirez un grand coup, commencez les exercices et abordez l’année 2019 avec joie, bonheur et OPTIMISME !

A bientôt